© WLDN 2020

/
LES MODULABLES

FR / EN

/
Légères et mobiles, ces pièces s’adaptent à des sites insolites. Joanne Leighton développe ici un point de vue singulier en cultivant la notion de « site » dans l’art chorégraphique. L’espace y est une donnée vivante, que la danse contribue à produire, au lieu de seulement s’y poser. Dans ce sens, les modulables sont des courtes pièces, aux formats divers, en perpétuelle invention depuis 10 ans. Elles entrent en dialogue avec les paramètres chaque fois spécifiques aux espaces qu’elles épousent. Le public y est le plus souvent invité à déambuler. L’accumulation des modulables entend bien produire une œuvre ; mais refuse que celle-ci soit attendue comme un objet fini. Gérard Mayen

Entre spectacle, installation et déambulation, Les Modulables peuvent être combinées selon un principe de modularité pour ainsi former une œuvre à part entière, elles donnent forme à des solos, duos, quartets. La flexibilité permet à ces pièces courtes d’être présentées dans une forme théâtrale ou itinérante, mais aussi dans des studios de danse, espaces publics ou urbains, musées, galeries, foyers de théâtre. C’est en 2005 à la Sucrière lors de la Biennale d’Art Contemporain de Lyon, que la création de ces pièces hors cadre a été initiée.

/
Teaser

/
Chorégraphie et direction : Joanne Leighton | Artistes chorégraphiques : Lauren Bolze, Marion Carriau, Arthur Perole, Alexandre Da Silva, Marie Fonte | Musique & son : Peter Crosbie | Régisseur Général : François Blet | Production de WLDN, coproduite par le Centre National de la Danse de Pantin et Le Rive Gauche, Saint-Etienne du Rouvray, Scène conventionnée pour la danse, le CCNFCB | Photos © Laurent Philippe, Joanne Leighton |

2010