/
THE SONGLINE

The Songline est une installation créée pour l'exposition Depot Erbe au Museum für Neues Kunst de Freiburg, programmé par Anne Kersting, Theater Freiburg, en collaboration avec Christine Litz, directrice du musée. Le thème du Dépôt Erbe est l'archivage dans les arts vivants et le «passage» ou la transmission du patrimoine artistique.

L’installation The Songline utilise le sel du décor de la pièce 9000 Pas. Le sel est une mémoire et empreinte de la performance en direct, une trace physique de l'œuvre mise en scène. Un nouveau chemin, ou Songline, est tracé dans le sel, et chaque personne qui marche la Songline, tout en se déplaçant à travers le musée, va marcher un nouveau récit, ou une histoire personnelle, dans ce sel. Le titre fait référence aux Songlines des autochtones australiens qui utilisent la marche, la danse et le chant comme moyen de documenter, d'enregistrer et de transmettre leur patrimoine culturel.

Performances de Marion Carriau, Alexandre Da Silva et Joanne Leighton | Production WLDN | Coproduction Theater Freiburg, copresentation du Museum für Neues Kunst, Paris Réseau Danse - CDC Atelier de Paris-Carolyn Carlson, l’Etoile du Nord-Scène conventionnée danse, micadanses-ADDP et studio Le Regard du Cygne | Joanne Leighton est en résidence au Théâtre 71, Scène Nationale de Malakoff et artiste associée au Theater Freiburg en allemagne, WLDN est subventionnée par le ministère de la Culture et de la Communication, avec le soutien d'Arcadi Île-de-France | Assistante Administrative - production, diffusion : Clémence Durand |

//

The Songline is an installation created for the Depot Erbe exposition at the Museum für Neues Kunst in Freiburg and Theater Freiburg curated by dramaturge and dance programmer Anne Kersting in collaboration with Christine Litz, museum directrice. The theme of Depot Erbe is archivage In the live arts and the 'passing on' or transmission of artistic heritage. Saturday 25 march - April 30.

The Songline installation uses the salt from the performance of 9000 Steps played in Theater Freiburg in December 2016. The salt is a memory and imprint of the live performance, a physical trace of the staged work. A new path, or Songline, is walked into the salt, and each person that walks the Songline whilst moving through the museum will walk a new narrative, or personal story, into the salt. The title references the Songlines of the aboriginal people of australia who use walking, dancing and singing as a means of documenting, recording and passing on their cultural heritage.