/
WALK #2 : PARIS

micadanses - L'Etoile du Nord - studio Le Regard du Cygne - CDCN / Atelier de Paris

Une marche silencieuse de 25 km pour un public participatif, ponctuée par 4 danses Modulables, afin de relier entre eux les 4 lieux du Paris Réseau Danse. Joanne Leighton entreprendra personnellement cette marche, tout autre personne peut participer ou se joindre (pour une partie ou l’entièreté de cette route). Les lieux que longe la marche sont des monuments de patrimoine pour cette poursuite. Pour Joanne Leighton, marcher est une façon de fabriquer le monde, autant que de se situer dedans.

Le long de cette marche, l’enjeu est de transporter des sachets de sel marin.

/
PROTOCOLE

Plus précisément, une démarche consciente, précise, organisée :
- Distance totale : 25 km en une journée
- La performance de la marche se fait en silence
- Joanne Leighton entreprendra personnellement cette marche
- Le chemin lie quatre lieux dédiés à la danse par la marche
- Toute personne peut participer ou se joindre à cette marche pour une partie ou l’entièreté de cette route
- Les sachets de sel de 500g seront disponibles à chaque lieu du Paris Réseau Danse
- Vous pouvez porter autant de sachets que vous voulez
- Apportez votre pique-nique, rafraichissements disponibles en route.

« Ce qui m’intéresse par WALK c’est de créer une forme éphémère et fragile, qui a une durée relativement courte, fluctuante, de passage, comme la vie, comme le spectacle vivant aujourd’hui. Les photos et éventuelles vidéos sont les seuls témoignages de cette performance et installation. Les simples gestes comme marcher et laisser des marques, en lien avec le lieu, le territoire, le temps, la distance, l’échelle de mesure pour œuvrer à taille humaine. 

Quelles traces nos pas laissent-ils sur nous-même, sur les autres et sur la terre que nous foulons ? » JL

/
WALK #2
vise à amener des groupes de personnes à participer collectivement à l'occupation et la réappropriation de paysages à travers des marches sur une durée prolongée. L’insistance sur cette action différencie les participants des positions touristes ou spectateurs. La performance WALK puise dans le Land Art mais aussi dans les songlines, chemins qui ont un rôle central dans la culture aborigène australienne, ainsi que la prochaine création de Joanne Leighton.

« Le sel est un fondement de la civilisation depuis des milliers d'années, et aussi élément de décor depuis plusieurs créations comme 9000 Pas, The Songline, Salt Walk… Le sel utilisé pour WALK provient du dernier spectacle de 9000 Pas. Le sel est la seule trace et témoignage physique de cette pièce, une cartographie de l’espace, l’empreinte des pas des danseurs et du spectacle même. »

/
PORTER DU SEL
acte politique. Le sel n’est pas seulement une "matière", il a une longue histoire, il est essentiel pour notre survie. Complément alimentaire indispensable à l’Homme, le sel est un fondement de la civilisation depuis des milliers d'années : toute vie a évolué pour et avec sa dépendance. En 1930 Mahatma Gandhi a multiplié les manifestations non violentes et a entamé une « marche du sel » de 386 km en vue d’arracher l’indépendance de l’Inde aux Britanniques. Difficile à obtenir, le sel était un produit commercial très apprécié au point d'être considéré comme une forme de monnaie. Beaucoup de routes du sel, comme la Via Salaria en Italie, ont été établies dès l'âge du bronze. Tout au long de l'histoire, le sel a été essentiel à la civilisation.

/
LA MARCHE,
les gestes simples, le sel, les formes géométriques archétypales telles que les lignes, les spirales et les croix, les notions de la durée, la répétition, sont motifs du travail de Joanne Leighton. De la même manière, le sel et la forme du cercle sont au cœur de ses pièces avec 9000 Pas, Salt Circle et Songlines. Ces œuvres sont formées par l’environnement et font parties de son paysage. Les matières sont assemblées et transformées par les mêmes facteurs modifiants que le Land Art : le temps et le lieu, l'espace disponible et la lumière ; tout se combine à chaque représentation.


| Chorégraphie et direction, Joanne Leighton | Artistes chorégraphiques : Lauren Bolze, Arthur Perole, Pauline Simon, Alexandre Da Silva | Music : Peter Crosbie | Technique : François Blet | Production de WLDN |

/
PLAN

Route 3,522,025 - powered by www.wandermap.net

//
WALK #2 : PARIS

micadanse - L'Etoile du Nord - studio Le Regard du Cygne - CDCN / Atelier de Paris

WALK is a 25 km performance for a participative audience, punctuated by 4 Modulable dances, in order to connect the 4 venues making up the partnership of Paris Réseau Danse. The buildings along the walk are monuments of patrimoine for this pursuit, and for Joanne Leighton, walking is a way of creating the world, as much as of locating oneself in it.

Along the way, the challenge is to transport sachets of salt.

/
PROTOCOL
- The performance of the walk is conducted in silence
- Total distance: 25 km in one day
- Joanne Leighton will personally undertake this march
- Anyone can participate or join this march for all or part of this route
- The path links four organisations dedicated to the dance by the act of walking
- 500 gram salt sachets will be available at each of the Paris Dance Network locations (you can carry as many sachets as you want)
- Bring your picnic, refreshments available en route.

« What interests me with WALK is to create an ephemeral and fragile form, which has a relatively short existence, fluctuating, passing, like life itself. The photos and videos are the only testimonials of this performance and installation. Simple gestures like walking and leaving marks in connection with place, territory, time, distance, scale, contribute to work of human scale.

What traces do our footsteps leave upon us, on others and on the land we tread ? » JL

/
WALK
aims to bring groups of people together to participate collectively in the occupation and reappropriation of landscapes through marches over an extended period of time. The insistence on this action differentiates the participants from tourists or spectators. The 25 km WALK performance draws not only from the Land Art but also from songlines, which have a central role in Australian aboriginal culture, as well as Joanne Leighton's next creation.

/
WALK
Simple gestures, salt, archetypal geometric shapes such as lines, spirals and circles, notions of duration and repetition, are all motifs of Joanne Leighton's choreographic work. In the same way, the salt is at the heart of pieces such as 9000 Pas, Salt Circle and Songlines. These works are formed by the environment and are part of its landscape. The materials are assembled and transformed by the same modifying factors as the Land Art: time and place, space available and light all combine with each representation.

/
SALT CIRCLE
is a ritual, both a performance and an installation, in which the choreographer Joanne Leighton proposes to a participative public to occupy the landscape by creating and walking on a circular salt path. The walk will create a physical language as well as a real presence; these actions inscribe the circle in space, like a drawing, by delivering the salt back to the ground. The circle of salt is like a piece of "choreographic land art", crossed by the steps and presence of the participants. In making this circle, we create and leave a story related to the place. The installation, along with the resulting images (photos, videos...), are simultaneously act and memory, witness of this performance. Joanne Leighton is interested in creating new paths, installing a plastic and theatrical language starting from the walk, the circle, the landscape.

Salt has been a foundation of civilization for thousands of years, and has also been an element of several works as in 9000 Pas, The Songline, Salt Walk ... The salt used for SALT CIRCLE comes from the last performance of 9000 Pas. The salt is the only lasting trace and physical testimony of this piece, like a cartography of the site, the footprints of the dancers and the performance itself.

/
SALT WALK :
a political act. Salt is not only an element, it has a long history, essential for our survival. Salt has been a foundation of civilization for thousands of years: all life has evolved for and with its dependence. In 1930 Mahatma Gandhi mounted and engaged in several non-violent demonstrations and embarked on a 386-kilometer "salt walk" to defend India's independence from the British. Difficult to obtain, salt was a commercial product that was considered a form of barter or money. Many salt roads, such as Via Salaria in Italy, were established as early as the Bronze Age. Throughout history, salt has been essential to civilization.

/
THE MODULABLES
is an evolutive work, made up of a series of solos, duos and trios ranging in duration from 4 to 14 minutes. Each of these works has its own unique theme and each has come out of interactions between the dancers and other artists involved in the project making up an ongoing part of the company’s research.

//

Les Modulables - Clapping

micadanses
Avec Lauren Bolze, Alexandre Da Silva, Arthur Perole, Pauline Simon
17 septembre 2017
WLDN©Laurent Philippe

WALK

17 septembre 2017
WLDN©Laurent Philippe

Les Modulables - Mozart

L'Étoile du Nord
Avec Lauren Bolze, Arthur Perole
WLDN©Laurent Philippe

WALK

17 septembre 2017
WLDN©Laurent Philippe

Les Modulables - Getting Nowhere

Studio Le Regard du Cygne
Avec Pauline Simon
17 septembre 2017
WLDN©Laurent Philippe

WALK

17 septembre 2017
WLDN©Laurent Philippe

WALK

17 septembre 2017
WLDN©Joanne Leighton

Les Modulables - Fugue

Atelier de Paris / CDCN
Avec Lauren Bolze, Arthur Perole
17 septembre 2017
WLDN©Laurent Philippe

Salt Circle

Atelier de Paris / CDCN
17 septembre 2017
WLDN©Laurent Philippe